TRI SELECTIF AUDITIF



Vous connaissez tous l’expression « avoir les oreilles qui sifflent ». L’histoire dit que si l’oreille gauche siffle, c’est qu’elle souffle du côté du cœur donc on parle de vous en bien et inversement, si le sifflement est du côté droit, quelqu’un parle de vous en mal.

Ce matin, je me suis réveillée avec un terrible sifflement auditif ressemblant à celui d’une cocotte minute à laquelle on a retiré le sifflet. Je restais sans voix quand tout à coup de joyeux souvenirs remontèrent à la surface. J’étais agréablement surprise et pourtant des bribes de conversations désagréables me mirent la puce à l’oreille. Prise de démangeaisons intenables, le doigt dans le conduit de mes oreilles, j’ai pris le combiné de téléphone pour prendre un rendez-vous chez mon médecin.
 Avant de partir, je nettoyais le pavillon interne de mes oreilles avant de retrouver celui de mon docteur qui lui servait de cabinet et qui se situait dans un lotissement de la banlieue sud.

Installée dans la salle d’attente, je vis le patient précédent sortir de la sa consultation. 
Il me regarda d’un air las et je remarqua la forme de ses oreilles. On aurait dit deux vieux chewing-gum mâchouillés posés là de chaque côté de sa tête. Un peu comme les oreilles en pâte à modeler des rugbymen.
 J’y vis là un signe. On voulait me souffler quelque chose…

Assise face à mon médecin, je fis une fixette sur les lobes de ses oreilles, tombant comme deux grosses gouttes huileuses. S’en était trop et j’expliqua la raison de ma venue. L’homme me demanda si j’avais une perte d’équilibre ou des vertiges. Je le fixais avec des yeux ronds ne comprenant pas pourquoi les mots libre et vert étaient dans son vocabulaire. Ou alors je devenais dure de la feuille?
 Mais l’homme expert en sa matière comprit très vite et me donna son diagnostic. « Vous êtes atteinte de TRI SELECTIF AUDITIF. Rassurez-vous, c’est un mal pour un bien ». Mes oreilles étaient devenues des tamis qui triaient tous les mots odieux, les phrases assassines et les paroles au vitriol entendues depuis toutes ces années. Un énorme soulagement s’empara de moi et les sifflements cessèrent instantanément. Un tri sélectif auditif par jour pour préserver et sauvegarder dans votre mémoire vos plus beaux souvenirs et les paroles louangeuses. Une manière à ôter ce qui est mauvais et à garder le bon. Je peux vous assurer que vous aussi, vous pouvez agir sur votre pollution auditive en laissant entrer dans vos oreilles uniquement les mots d'amour qui iront se faire une place au fond de votre cœur. 


1 vue